Fabien Savreux ne pouvait espérer meilleur départ pour son équipe. Le plein de spectacle et de buts… C’est bon pour le moral !

A TOURCOING, par Joffrey VANHOLLE

Les françaises mirent cinq minutes à entrer dans le match. Après de nombreuses attaques, Daribo ouvrait le score de loin (1-0, 4e). Un premier but qui en appela de nombreux autres. La fin du match ressembla en effet à un feu d’artifice où la défense américaine explosa de toute part. A la mi-temps, l’écart était déjà de six buts (6-0, 20e). A la reprise, les françaises en ajoutèrent douze de plus. Daribo, Leborgne, Malard, Lafourcade, Denest, Renier pour les buteurs… Rien à dire. Et dès mardi, c’est la Suisse qui pointera le bout de son nez pour ce qui devrait être la finale de la poule (19h30). Un match à la portée des françaises. Elles devraient retrouver l’Inde mercredi en huitièmes. Et quand on sait que Portugal leur en a passé vingt-quatre, on se dit que les choses sérieuses devraient commencer jeudi.

Même chose pour les autres favoris au titre. Et si cette phase de poules ne sera pas éliminatoire pour chacunes des nations elles ont permis à certaines de dérouler comme l’Espagne contre le Japon (10-0) ou l’Angleterre face à l’Afrique du Sud. La plus serrée des rencontres fut celle entre l’Allemagne et l’Italie, remportée aux coups francs en or par les allemandes, au bout du suspense (4-3, et). Et dire que le meilleur n’est pas encore arrivé. Car avec un Argentine-Espagne à l’affiche (21h), la journée de demain devrait encore nous réserver quelques émotions.

La réaction de Fabien Savreux : « Nous savions que nous étions meilleurs. Mais il fallait bien entrer dans le tournoi, à domicile, ce qui n’est jamais facile.Nous avons loupé beaucoup d’occasions au début. La raison est simple : la pression était forte pour les filles. Il fallait juste marquer le premier pour se libérer !Si ça avait été un championnat à l’extérieur, j’aurais demandé aux filles de freiner. Mais à la maison, devant un public qui avait répondu présent, elles voulaient forcément bien faire. C’était le but ! Demain, nous avons une journée sans match. Nous en profiterons pour nous retrouver uniquement pour un entraînement de décrassage. Contre la Suisse, ce sera autre chose »

FRANCE – USA : 18-0 (6-0) 

Buts : Daribo (4′, 10′, 35′, 37′), Le Borgne (6′, 11′, 22′), Lafourcade (14′, 34′), Denest (21′, 29′, 23′), Malard (8′, 21′), Renier (24′, 26′, 28′, 29′).


Crédit Photo : Loïc Cousin