Ewen Fernandez champion du monde du 20k à élimination

Ewen_fernandez_champion_du_monde_2014La paire magique a encore frappé. Dans la foulée d’un immense Alexis Contin, qui s’est donné à 150% en tête de course pour protéger son leader, Ewen Fernandez a remporté le titre mondial du 20km à élimination. Ce nouveau titre, le troisième pour les Senior et le quatrième en comptant celui de Quentin Giraudeau aujourd’hui chez les Juniors, clôt une première journée sur route exceptionnelle !

Les superlatifs sont de sortie, et ils sont amplement mérités. Quand on qualifiait le duo Alexis Contin-Ewen Fernandez de meilleure doublette du monde en roller de vitesse, on ne se trompait pas ! Les deux olympiens de Sotchi montrent qu’ils sont monstrueux sur les roulettes, pour preuve le 20km à élimination de ce soir. Dans une course bien rythmée et très tendue, Alexis Contin s’est mis ventre à terre pour mener le paquet un maximum et éviter les mauvais pièges à son leader du jour, Ewen Fernandez. Le Malouin n’a cessé de doubler et de sortir de la file pour aller chercher la tête, avec Ewen dans sa foulée.

Quand, à trois tours de l’arrivée, il s’est targué d’une dernière accélération, il a forcé l’Espagnol Patxi Peula à se dévoiler. Ewen, bien dans l’aspiration, n’avait plus qu’à cueillir le fruit mur. Tout en puissance, il attendait la cloche pour lancer son sprint… Et ne jamais être repris. Le Nantais pouvait lever les bras et savourer ce premier titre en individuel à Rosario (après celui par équipe gagné il y a deux jours). La consécration ! Il reste encore trois courses à faire pour les Bleus et, qui sait, peut-être encore autant de médailles à prendre. Ces deux-là sont sur une très bonne dynamique et on ne voit pas bien qui pourrait les arrêter !

Le titre mondial pour le Junior Quentin Giraudeau dans le 10km à points route

Quentin_giraudeau_champion_du_monde_junior_routeUne lancée qui pousse toute l’équipe de France. Le Junior Quentin Giraudeau s’est en effet imposé dans la course à points avec 12 points devant Ollie Jones (Nouvelle-Zélande, 11 points) et Byeong Kwan Jeong (Corée du Sud, 9 points). Parti à la mi-course, Quentin s’est à nouveau échappé à 11 tours de l’arrivée, puis à 3 tours, toujours pour aller chercher les 2 points du vainqueur des sprints intermédiaires.

Dans cette course, le Nantais a pu bénéficier de l’aide précieuse de son coéquipier, Timothy Loubineaud, qui s’est lui-même échappé pour prendre des points à leurs adversaires à 14 tours, puis pour ramener le peloton de Quentin sur Byeong Kwan Jeong, qui avait pris une bonne demi-ligne droite sur ses poursuivants. Bravo à Quentin, pour qui c’est le premier titre mondial !

Notons aussi que Darren De Souza est revenu avec sa première médaille chez les Seniors après le 200m chrono. Il se classe troisième derrière deux monstres sacrés de la distance, le Colombien Pedro Causil et l’Espagnol Ioseba Fernandez. N’oublions pas Benjamin Soulet, pour qui c’est aussi une première dans le 200m chrono chez les Juniors : il devient vice-champion du monde derrière l’indétrônable allemand Simon Albrecht. Notons enfin que chez les Seniors femmes, Justine Halbout prend un très bon Top 10 dans le 10km à élimination : elle termine septième, tandis que sa sœur Clémence prend la neuvième place. Les deux coéquipières ont réalisé une course d’équipe très sérieuse, allant chercher les meilleures places systématiquement. Mais face à l’armada asiatique et sud-américaine, ce ne fut pas une très facile.

Les courses continuent encore demain sur l’anneau routier de Rosario, et les Bleus pourraient encore créer de belles surprises !

Crédit photos : Nathalie Candela/Mediaskates