De l’or et de l’argent avant les marathons

 

Ce soir, l’équipe de France nous a comblés. Les Bleus sont allés décrocher plusieurs médailles, dont une en or dans le relais Senior masculin. Ils ont également pris quelques belles médailles d’argent, en individuel ou par équipe. Récit de cette dernière journée sur l’anneau routier de Kaohsiung.

 

Crédit photo : FB Ewen Fernandez

 

Le trio Darren De Souza, Ewen Fernandez, Gwendal Le Pivert est devenu champion du monde du relais ce samedi, au terme d’une course rondement menée. Seuls représentants du Vieux Continent dans la finale, à la lutte avec les redoutables Colombiens, les Vénézuéliens, les Taiwannais ou encore les Sud-Coréens, les Bleus n’ont pas tremblé. Même pas dans le dernier relais, quand Gwendal Le Pivert est allé toucher du bras droit la balustrade gonflable sur le côté du circuit.

 

Il faut dire qu’il était en tête et qu’il savait où il allait : vers la plus haute marche du podium tout simplement, au bout du lancer de patin. Félicitations à ces trois nouveaux champions du monde donc. Ce podium démontre à nouveau que le roller de vitesse est un sport individuel certes, mais qui se coure par équipe à ce niveau de compétition. Il montre également l’altruisme qui règne au sein de l’équipe de France Senior, où quasiment tous les sélectionnés sont allés chercher une médaille.

 

Gwendal Le Pivert vice-champion du monde du tour sur route

 

L’épreuve était à l’essai à Kaohsiung : elle remplace en effet le 500m sur route, une distance dans laquelle brille (ou brillait) un certain Gwendal Le Pivert. Ce dernier semble avoir bien préparé la transition. Confronté en finale à deux Colombiens et à la star montante du sprint, l’Allemand Simon Albrecht, Gwendal a concrétisé de belle manière.

 

Il prend l’argent derrière Edwin Estrada (Colombie, 30.932). Simon Albrecht termine troisième. Beau podium de classe mondiale ! Parti troisième derrière les deux Colombiens, Gwendal n’a pas pu empêcher Edwin Estrada de s’envoler vers le titre. Mais dans la dernière ligne droite, il est parvenu à déclencher son sprint surpuissant par l’extérieur.

 

Le relais des Juniors hommes vice-champion du monde

 

Cela risque d’être le métal de prédilection des Tricolores : encore une médaille d’argent à Kaohsiung. Celle-là a été conquise de haute lutte par le trio Thomas Dambrun, Timothy Loubineaud, Quentin Giraudeau. Félicitations à eux trois !

 

Dans une finale très indécise, où plusieurs équipes se tenaient dans un mouchoir de poche (la Colombie, le Venezuela, l’Italie, l’Australie, Taiwan), les Français étaient bien dans le coup. Avec un Thomas Dambrun très incisif, ils remontaient sans cesse vers la tête.

 

Dans le dernier relais, on ne donnait pourtant pas cher de leur peau : Quentin Giraudeau sortait en effet du virage en cinquième position. Mais le Français a tenté – et réussi – un dépassement sur l’extérieur audacieux lui permettant de remonter quasiment devant. Quasiment, car la triplette vénézuélienne gardait encore assez d’avance pour l’emporter. Les Italiens terminent quant à eux à la troisième place.

 

Rendez-vous demain dimanche avec les marathons. Sur la distance du 42km, les Bleus ont l’habitude de nous régaler. L’année dernière à Rosario, les Seniors hommes nous avaient gratifiés d’un triplé retentissant et inédit. Il reste encore des médailles à aller chercher et des Bleus à satisfaire – que ce soit des athlètes ou des supporteurs…