Trois Bleus vice-champions du monde aujourd’hui !

 

 

On ne pouvait guère espérer plus belle journée à Kaohsiung – et cela semble presque contradictoire à la vue des trombes d’eau qui se sont abbatues sur l’anneau routier taiwannais ce soir ! Quentin Giraudeau (Junior), Clémence Halbout et Ewen Fernandez (Seniors) sont devenus vice-champions du monde dans leurs courses de fond respectives.

 

 

Commençons par Clémence Halbout, car cela faisait bien longtemps qu’une Française n’avait pas gagné de médaille en individuel à ce niveau de compétition. Mais aussi parce que Clémence a maîtrisé son sujet de bout en bout, alliant une technique parfaite avec une abnégation et une volonté imparable.

 

Sous un déluge de pluie, elle est parvenue à sortir du peloton très tôt dans la course et dans un groupe de trois patineuses : la position idéale pour engranger des points ! Seule Yu Garam a finalement surpassé Clémence au nombre des points gagnés au fil des tours. La Sud-Coréenne en a pris 31, contre 22 pour notre athlète. Mais Clémence s’est offert le luxe de s’échapper dans les derniers tours et de finir seule devant. Un énorme bravo à elle, qu’on sentait en confiance et dans une courbe ascendante.

 

 

Ewen Fernandez collectionne les médailles dans ce championnat du monde : c’est déjà sa troisième. Le Français prend cette fois-ci l’argent de la course à points avec 12 unités contre 15 pour Jorge Bolanos (Equateur) et 10 pour Riccardo Bugari (Italie). Ces trois-là ont d’ailleurs fini ensemble, dans une course très physique, où la bataille pour les points a longtemps été indécise.

 

Ewen a pu bénéficier du soutien d’Elton De Souza en début de course, mais Jorge Bolanos était certainement le plus fort aujourd’hui. C’est d’ailleurs lui qui a fait les derniers tours en tête, sans qu’Ewen, calé dans sa roue, ne puisse le dépasser. Il faut dire que ç’aurait été dangereux, tant le circuit était détrempé.

 

De l’argent tous les jours pour Ewen Fernandez et Quentin Giraudeau ?

 

C’est la deuxième médaille en argent pour Ewen en deux jours (il est devenu vice-champion du monde de l’élimination sur route hier). Incontestablement, il tourne autour du plus précieux des métaux. Il reste encore quelques courses, et notamment l’épreuve du marathon, dans laquelle le Français n’est pas le moins à l’aise, alors croisons les doigts pour lui !

 

Dans une course encore une fois très dense, émaillée de quelques chutes, Quentin Giraudeau a pris la médaille d’argent – au bénéfice de la disqualification du Vénézuélien Sebastian Paredes – derrière l’Italien Daniel Niero. Encore une fois, Timothy Loubineaud a fait un gros travail d’équipe pour protéger Quentin. Il termine quant à lui dans le Top 10 (neuvième). A l’image d’Ewen Fernandez, Quentin était déjà devenu vice-champion du monde hier. Encore une petite marche à franchir et c’est l’or qui s’annonce : nous y croyons !