La France au 3ème rang mondial, Alexis Contin montre la route

 

Après trois jours de courses sur piste à Kaohsiung, alors qu’aujourd’hui c’est jour de repos, l’équipe de France de roller de vitesse pointe au troisième rang mondial. Avec deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze, les Bleus sont sur un bon tempo. Surtout, Alexis Contin y est pour beaucoup : il a pris les trois-quarts de ces médailles !

 

Le roller de vitesse est un sport individuel qui se pratique collectivement à ce niveau de compétition. Quand Alexis Contin est allé décrocher sa première médaille d’or du championnat (dans la course à élimination), il a été parfaitement mis en piste par Ewen Fernandez, qui prenait quant à lui le bronze.

 

Les Seniors ont fait la même démonstration de puissance collective en allant chercher l’argent en finale du relais, Elton De Souza se faisant dépasser dans la toute dernière ligne droite. Au terme de ces trois courses, les Bleus ont donc pris un total de quatre médailles, suffisant pour les hisser au troisième rang mondial provisoire, derrière les intouchables Colombiens (24 médailles) et les Sud-Coréens qui les talonnent (19 médailles).

 

On peut avoir des regrets bien sûr. Gwendal Le Pivert n’est pas passé loin de la récompense en finale du 500m : il termine quatrième, derrière un trio Sud-Américain difficile à contrer. Idem pour Quentin Giraudeau (Junior), qui reste au pied du podium de la course à élimination…

 

On peut aussi positiver : ces deux-là, ainsi que Clémence Halbout par exemple, se sont bien battus et montent en puissance pour les épreuves sur route.

 

 

Kaohsiung_2015_Jour_3_photo_66_800_copyright_ffroller_mediaskates

 

Quels espoirs pour la route ?

 

Demain, le championnat reprend sur un circuit routier où il sera difficile de doubler. Nos sprinter Seniors (Gwendal Le Pivert, Darren De Souza) et Juniors (Thomas Dambrun, Benjamin Soulet) devraient se montrer encore plus à l’aise. Ewen Fernandez aura à cœur de réitérer son exploit de Rosario et de prendre un titre individuel. Associé à ce dernier, Elton De Souza pourra développer tout son potentiel. Quant aux Juniors femmes, elles courront pour prendre de l’expérience, mais elles ne nous surprendraient pas si elles montaient sur un podium, par exemple lors de la course de relais… Bonne chance à toutes et à tous donc. Bon rétablissement à Chloé Michel, toujours blessée. Et bonne fin de championnat.