Alexis Contin champion du monde d’entrée

… et Ewen Fernandez médaillé de bronze !

La course aux médailles a commencé pour la meilleure doublette mondiale à l’heure actuelle. Au terme d’une course contrôlée de bout en bout, les deux compères sont allés décrocher l’or et le bronze du 15km à élimination piste. La voie est toute tracée, et de quelle manière, dans ce championnat du monde de Kaohsiung (Taiwan) !

Il fallait être attentif pour contrôler le peloton et surtout courir juste dans cette dernière épreuve de la journée, mais Ewen Fernandez et Alexis Contin ont l’expérience. Dans les premiers kilomètres de cette épreuve à élimination – qui en comptait 15 en tout -, la quarantaine de finalistes redoublait d’agilité pour parvenir à la meilleure position dans le peloton. Rapidement, les deux Bleus se hissaient en tête de la file, souvent juste derrière la doublette sud-coréenne, suivis de près par les Italiens et les Colombiens.

Pendant plus de la moitié de la course, les placements n’ont pas vraiment changé. Mais quand les éliminations se sont rapprochées, Ewen Fernandez est allé prendre les commandes du peloton, protégeant au maximum Alexis Contin. Parti au 1000m, ce dernier creusait un écart confortable pour assurer la victoire finale, d’autant plus qu’il était couvert par son partenaire, qui lui terminait deuxième sur la ligne… mais finalement troisième au classement. Les Italiens ont en effet obtenu gain de cause après avoir porté réclamation pour faute sur Ricardo Bugari dans l’avant-dernière ligne droite. Quoiqu’il en soit, c’est un très bon résultat pour l’équipe de France. Et une victoire célébrée dans la sobriété pour Alexis, qui, par un petit geste sur la ligne, rendait hommage à ses couleurs et aux victimes des événements survenus à Paris dernièrement.

Dans les autres courses de fond, les Tricolores n’ont pas démérité, bien au contraire. Clémence Halbout termine neuvième du 15km élimination Seniors dames. Elle était alignée avec Juliette Pouydebat, qui s’est fait éliminer dans le premier tiers de la course. Clémence a su résister, elle s’est employée à se placer et à se replacer. Mais dans les derniers tours, l’allure était trop forte.

Quentin Giraudeau finit cinquième de la course à points, après un début de course tonitruant : il prend 5 points dans la course, à deux points d’une possible médaille de bronze. Tout est donc encore possible, le championnat ne fait que débuter !

Pas de médaille pour les sprinters aujourd’hui

Les finales du 300m chrono se sont déroulées un peu plus tôt dans la soirée. Trois Français étaient présents : Darren De Souza chez les Seniors, Thomas Dambrun et Benjamin Soulet chez les Juniors.

Dans sa finale, Darren De Souza réalise un temps de 23.995. Mais pour monter sur le podium, il fallait avoisiner les 23.7 ! Ce sont deux Colombiens qui s’imposent (Andres Jimenez en 23.415 et Juan Camilo Perez en 23.688) devant Lee Miung Kyu (Corée du Sud, 23.773).

Chez les Juniors, Thomas Dambrun (6ème et premier Européen en 24.820) et Benjamin Soulet (9ème en 24.922) ne prennent pas de médaille non plus. Le vainqueur, Alvaro Carrasquila (Colombie) signe un temps de 24.009.

Les championnats ne font que commencer et nos Seniors hommes ont montré la voie et l’esprit qui va régner dans cette équipe de France cette prochaine dizaine de jours. A n’en pas douter, nous assisterons à d’autres belles courses !

Alexis For Paris