Hier était une journée où l’équipe de France devait enchaîner deux matches dans la journée. Dans un premier temps, les Bleuets se confrontaient au solide bloc hélvète. Fabien Savreux, avait confié qu’il se méfiait beaucoup de l’équipe Suisse.

Suisse 1 – 2 France

L’équipe de France se présentait en début de match comme suit : Tom Fuekani, Roméo Zanato, Givency Tshilombo, matéo Avondo et dans les buts : Mathéo Martinato.

Le jeu était assez équilibré et les Suisses allaient les premiers débloquer leur compteur par l’intermédiare de fabien Althaus qui s’y reprenait à deux fois pour transformer un coup-franc direct. (10’30).

Les Français tentaient de réagir sans trouver la faille, le score restait à l’avantage des Suisses à la pause.(1/0)

Au retour des vestiaires l’équipe de France devait subir une infériorité de 4′ suite au carton rouge délivré au  Kiné Hedi Ben Brahim…

Les Bleuets se sortaient de cette situation sans dommage et allaient égaliser sur pénalty grâce à Givency Tshilombo (20’40).

Les Français se libèrent un peu et parviennent à prendre l’avantage grâce à Roméo Zanato qui dribble le gardien et marque à 7′ du terme de la rencontre.

Les Bleuets tiennent le score et obtiennent une nouvelle victoire, ce soir ils passent au révélateur de l’équipe d’Espagne.

Au final : France 2/1 Suisse

Espagne 3 – 0 France

En début de rencontre, voici la composition de l’équipe de France : Tom Mfuekani, Léo Savreux, Roméo Zanato, Givency Tshilombo et Mathéo Martinato.

La partie débute sur de bonnes bases de part et d’autre, même si les Espagnols ont tendance à s’approcher plus facilement des buts Français que l’inverse et qu’ils déclenchent pas mal de shoots.

Un pénalty est accordé à l’Espagne à la 11ème minute mais Luis Ricart échoue dans sa tentative, 30 secondes plus tard les Espagnols arrivent à trouver la faille par Pol Mojas, les Français contestent car le joueur espagnol semble marquer du patin mais le but est accordé…

Le jau redémarre, la France obtient un coup franc direct mais Givency Tshilombo loupe, le score n’évoluera plus.

A la pause 1/0 pour l’Espagne.

Au retour des vestiaires, les Français subissent et Raul Fernandes marque assez rapidement (16′), les Bleuets réagissent, n’arrivent pas à marquer et sur une inféroirité numérique suite à l’exclusion temporaire de Givency Tshilombo vont encaisser un nouveau but, belle frappe de Pol Manrubia.(22′)

L’équipe d’Espagne va gérer sa fin de rencontre et l’emporte 3/0.

Les Français subissent leur première défaite du tournoi et vont tenter de réagir ce soir face à la seule équipe invaincue : le Portugal

ALLEZ FRANCE !