Emmenée par ses têtes d’affiche, Gwendal Le Pivert et Ewen Fernandez, l’équipe de France de roller de vitesse a encore une fois montré un visage séduisant à Heerde et à Steenwijk aux Pays-Bas lors du dernier championnat d’Europe. Avec 44 médailles au compteur, les Bleus présentent le deuxième bilan continental derrière l’Italie (71 médailles). Mais elle se place au quatrième rang en vertu de la primauté des métaux (l’or vaut plus cher que l’argent et que le bronze), avec 9 médailles d’or, 15 d’argent et 20 de bronze.

 

 

Avec trois titres pour l’un et deux pour l’autre, sans compter les médailles d’argent et de bronze, Gwendal Le Pivert et Ewen Fernandez auront été les moteurs de la sélection 2016. Gwendal a prouvé, si besoin était, qu’il demeurait dans le haut de la hiérarchie des sprinters mondiaux en prenant l’or au 500m et au 1000m sur piste et au relais sur route avec Elton De Souza et Ewen Fernandez.

 

 

Ewen justement s’était imposé quelques minutes plus tôt dans la même avant-dernière journée du championnat dans l’épreuve du 10km à points sur route. Depuis le début de la semaine, il tournait autour du titre suprême, enchaînant les médailles d’argent et de bronze… Toujours à l’aise dans l’exercice collectif du relais, les Seniors hommes ont aussi pris l’argent sur piste par l’intermédiaire de Nolan Beddiaf, d’Ewen Fernandez et de Gwendal Le Pivert. N’oublions pas qu’ils sont champions du monde de la distance en titre : il faudra compter sur eux lors des prochains championnats du monde.

 

 

Le reste de l’équipe n’a pas démérité non plus, même si les podiums n’ont pas été au rendez-vous. Que ce soit Edwin De Souza en vitesse, Timothy Loubineaud et Joris Gardères en fond, ou encore Guillaume De Mallevoue et Alexis Contin, qui sont venus se greffer à l’équipe de France pour le marathon.

 

 

Beaucoup de promesses chez les Seniors femmes

 

 

Autre motif de satisfaction : les sept podiums récoltés par les Seniors femmes. Juliette Pouydebat et Clémence Halbout sont « montées sur la boîte » que ce soit sur la piste ou sur l’anneau routier de Heerde, tenant tête aux pointures mondiales que sont Francesca Lollobrigida, Sandrine Tas ou encore Manon Kamminga.

 

 

Quant à Mélissa Bellet, elle a frôlé l’or en finale du 100m sur route : créditée du meilleur temps des séries, elle a juste manqué son départ en finale pour quelques petits dixièmes et se retrouve en bronze au bout de la ligne droite et d’un lancer de patin incroyable. Autre symbole : Maëlann Le Roux allant arracher la médaille de bronze lors de la dernière épreuve du marathon, à l’issue d’un véritable mano a mano avec l’Italienne Francesca Lollobrigida. Toutes les deux, en donnant tout jusqu’à la ligne, personnifient l’envie et la soif de podiums de cette sélection.

 

 

FB Clémence

 

 

Au final, l’équipe de France féminine revient en France avec beaucoup de promesses pour le futur : leur médaille de bronze au relais sur piste témoigne de leur force collective. Même si Flavie Ballandras n’a pas pris de médaille, elle a joué son rôle de « coéquipière » dans les courses de fond et sur la distance du marathon avec beaucoup d’abnégation.

 

 

La génération dorée des Juniors A

 

 

Plusieurs patineurs de la sélection Junior A nous avaient fait « rêver » l’année dernière à Wörgl en survolant le championnat d’Europe 2015 : ils étaient alors Juniors B. La marche aurait pu être plus difficile à franchir. En effet, ils sont trois à avoir touché l’or dès cette année : Valentin Thiébault sur le 300m piste, Thomas Dambrun sur le 500m piste (les deux compères ont d’ailleurs inversé leurs places respectives sur ces mêmes distances et pris aussi l’argent) et Martin Ferrié sur le 15km à élimination piste et sur le 20km à élimination sur route. Flavien Foucher et Marine Lefeuvre sont aussi montés sur les podiums à Heerde.

 

 

Thomas Glenn Wassenbereg

 

Et pour finir, Jimmy Jouette et Charotte Frouin sont devenus vice-champions d’Europe du marathon, tandis que Doucelin Pédicone prenait le bronze sur la distance. Mention spéciale à Mélanie Lizé et à Joséphine Alliaud qui ont « trébuché » sur la dernière marche qui mène à un podium plus souvent qu’à leur tour : elles auraient certainement mérité de concrétiser au moins une fois individuellement… Mélanie parvient quand même à se hisser au troisième rang continental du relais sur route avec ses deux coéquipières, Marine Lefeuvre et Joséphine Alliaud. Bastien Lhomme a lui aussi abattu un énorme travail pour ses leaders : c’est une expérience qui lui sera certainement profitable à l’avenir.

 

 

Les Juniors B brillent aussi

 

 

Dans cette catégorie, le championnat avait commencé de la meilleure des manières avec une médaille d’argent pour Jeanne Rencker… Mathilde Pédronno remporte quant à elle l’une des dernières épreuves au programme de la catégorie : le tour. Elle prend également l’argent en finale du 100m sur route alors que Chloé Geoffroy termine troisième de cette même distance.

 

 

Chez les garçons, Victor Aerts avait ouvert la voie en prenant le bronze sur le 500m piste. Ewen Foussadier a enchaîné en décrochant le bronze en finale du 15km à élimination sur route. Enfin Mathéo Kervoelen terminait deuxième du 10km à points sur route, clôturant en beauté son championnat. Les deux relais Juniors B (avec en plus Chloé Moulis, Marie Dupuy, Damien Noury et Dorian Hugon) ont en outre été médaillés sur la piste, preuve que l’école française de roller de vitesse développe aussi et surtout une certaine force collective.

 

 

Les Bleus sont désormais focalisés sur le prochain objectif : le championnat du monde qui se déroulera à Nankin (Chine) du 10 au 18 septembre prochain.

 

 

 

Crédits photos : Glenn Wassenbergh et page Facebook de Clémence Halbout

 

 

Liens utiles

 

Tous les résultats des courses sur piste : cliquez ici.

 

Tous les résultats des courses sur route : cliquez ici.