A l’occasion de son match de finale pour les 3 et 4èmes places du championnat d’Europe U20 de Pully en Suisse, la France s’est inclinée face à l’Espagne sur le score de 1-3. A la mi-temps, il avait un petit 0-1 inscrit les 40 dernière secondes, mais l’Espagne a doublé en tout début de seconde mi-temps et la France n’a pas eu la force de revenir

France – Allemagne: 1-3 (0-1)

Première mi-temps

Le cinq de base de l’entraîneur Stéphane Hérin était classique, composé de Xavier Menguy dans les buts, Bruno et Roberto Di Benedetto, Rémi Herman et Nathan Gefflot sur la piste

Le duel a été longtemps égal ou presque, les statistiques affichées du nombre d’attaques et de tirs étaient très proches. L’équipe de France a bénéficié d’un penalty tiré par Rémi Herman à la 12ème minute, mais le gardien espagnol l’a retenu avec le casque. Ce n’est finalement qu’à 37 secondes de la pause qu’Arnau Xaus a ouvert la marque pour l’Espagne, 0-1.

A ce moment il était encore possible d’imaginer que la France allait revenir et et vaincre l’Espagne au prix d’une brillante 2ème mi-temps.

Deuxième mi-temps

Hélas, un peu moins de 2 minutes après la reprise, Nil Roca inscrivait un drôle de but sur le côté, 0-2 et les Bleuets ne sont ensuite pas arrivés à se revenir malgré quelques tentatives qui ont été à deux doigts d’aboutir. La défense espagnole était aussi très solide. Rémi Herman a reçu un carton bleu vers la 36ème minute et Nil Roca inscrivait alors le troisième but espagnol 1-3. Le capitaine de l’équipe de France, Bruno Di Benedetto, sauvait l’honneur à 10 secondes de la fin du match, 1-3, sur tir de loin.

C’est ainsi que l’Espagne est sortie troisième et la France quatrième.

Sur cette rencontre, malgré la belle volonté affichée par tous les Bleuets de l’emporter, il manquait l’étincelle qui aurait pu mettre le feu aux poudres, les traces de la défaite contre l’Italie n’étant pas toutes effacées   

L’interview de Stéphane Stéphane Hérin

 » Au sujet de l’équipe, mis à part le manque d’efficacité sur les matches coupés (1er contre 4ème), de demi-finale et de 3 et 4ème place, je n’ai pas grand chose à dire. On joue nos matches, on y est, on développe du jeu. On n’est pas suffisamment précis en finition. La compétition est longue, les matches de poule, de qualification et les quarts de finales n’ont pas permis de faire énormément de rotation, ça devient un peu compliqué et on a joué une grosse équipe d’Espagne aujourd’hui. Il nous a manqué la réussite en attaque, on a fait notre match, on a joué avec nos armes, un match très équilibré qui tourne un peu sur la fin avec un but un peu « casquette » qui casse un peu le rythme du jeu. « 

France – Allemagne: 1-3 (0-1)

France

Marwan Boughani, Xavier Menguy – Tom Mfuekani, Bruno Di Benedetto (C) (19’50 ») Rémi Herman, Givency Tshilombo, Roberto Di Benedetto, Mattis Rault, Nathan Gefflot, Arnaud Cremese,

Entraîneur: Stéphane Hérin

Espagne

Blai Roca, Arnau Prat – Nil Roca (C) (22′), Raul Fernandez, Sergi Llorca (36′), Xavier Serrallonga, Pol Molas, Pablo Najera, Roger Bars, Catala, Arnau Xaus (19′)

Entraîneur: Sergi Macia

Arbitres: Lars Niestroy (Allemagne et Miguel Guilherme (Portugal)