Alexis Contin (Easy Roller Saint-Malo) s’impose et impressionne

Week-end mitigé aux Herbiers… du moins d’un point de vue météorologique. Si la première journée du championnat de France route 2015, celle de samedi, a été quelque peu perturbée par la pluie, la seconde, celle de dimanche, s’est déroulée sous un soleil radieux. Le circuit de l’Etenduère, très rapide, a vu les meilleures Françaises et les meilleurs Français se disputer les titres et les médailles et poser les premiers jalons d’une possible future sélection en équipe nationale…

Trois titres sur quatre pour Clémence Halbout

Chez les Seniors femmes, la Francilienne Clémence Halbout (2APN Avon) a démontré sa polyvalence en prenant trois titres sur quatre possibles (200m chrono, 500m et course à élimination). La Toulousaine Margaux Vigié (Roller du Touch) est allée chercher le dernier maillot de la série, celui de la course à points, devant Marie Poidevin (RAC de Saint-Brieuc), qui rentre chez elle avec deux médailles d’argent (elle termine également deuxième de la course à élimination). L’autre  » Poulidor  » du week-end (si l’on peut dire), c’est Melissa Bellet (DRAC-2S) : la sprinteuse Rhône-Alpine termine deux fois argentée, derrière Clémence Halbout, sur le 500m (photo ci-dessous) et sur le 200m chrono.

Clmence 500m

Alexis Contin a impressionné chez les Seniors hommes : il a décroché les deux titres de fond (celui de la course à élimination et celui de la course à points), reléguant ses adversaires à quelques bonnes longueurs. Auteur d’une saison hivernale pleine sur la glace (il est allé décrocher une médaille de bronze lors des championnats du monde de la Mass Start), le Malouin prouve qu’on peut compter sur lui douze mois sur douze ! Le Junior Quentin Giraudeau (ALC Bouguenais) est parvenu à rester accroché aux roulettes d’Alexis pratiquement jusqu’à la fin du 10km à points : malchanceux lors de la course à élimination (il a chuté), le Nantais termine son week-end sur la plus haute marche et montre que la relève pointe le bout de son nez.

Parmi les autres grands vainqueurs du week-end, on retrouve Gwendal Le Pivert : le sprinter du Valence RS s’adjuge les deux titres dans les épreuves de vitesse (500m et 200m chrono aujourd’hui). Les frères De Souza (Edwin, Elton et Darren), tous les trois licenciés au RPM, complètent les podiums.

Belle densité chez les Cadets

Chez les Cadets, les courses ont été très disputées entre une demi-douzaine de patineurs tous plus talentueux les uns que les autres. Bastien Lhomme (ADEL Patinage) s’est hissé sur la plus haute marche du podium lors de la course à points, devant Martin Ferrié (RC Herblinois) et Hector Poquillon (GROL de Vannes). Flavien Foucher (ASTA de Nantes) a pris son titre en finale du 500m devant Valentin Thiébault (CPB Belleville) et Martin Ferrié. Ce dernier prend l’or de la course à élimination devant Bastien Lhomme et Doucelin Pédicone (AM Sports). Enfin (mais les résultats ne sont pas notés dans l’ordre), Valentin Thiébault va lui aussi chercher son titre, celui du 200m chrono en l’occurrence, devant Léonard De Souza (RPM) et Flavien Foucher. Une belle densité dans cette catégorie donc, à donner plus d’une migraine aux sélectionneurs nationaux !

Chez les Cadettes, Mélanie Lizé (AL Saint-Sébastien) a raflé les titres sur le 200m chrono, sur le 500m et sur la course à élimination. Seule Myriam Taloussi (AL Valence d’Agen) est parvenue à stopper la ruée vers l’or de la Ligérienne en prenant la première place de la course à points ! A noter que Chloé Geoffroy (Voujecourt) n’a pas démérité non plus, montant tout aussi bien sur les podiums de la vitesse et du fond dans cette catégorie.

On notera enfin chez les Minimes, qui participaient au critérium national, les très bonnes performances des deux intenables Morbihannais Mathilde Pedronno (CPAL Locminé) et Ewen Foussadier (Landévant), qui ont presque tout gagné dans leurs courses respectives !

Le comité course tient à remercier l’ensemble des organisateurs et des participants à ces championnats de France route, à commencer par le club des Roulettes Herbretaises. Les Masters se sont également déplacés nombreux pour s’aligner sur trois courses (deux de fond et une de vitesse) qualificatives pour le championnat du monde du marathon, qui aura lieu cette année à Dijon. Chaque année, ils démontrent leur sérieux et leur implacation, ainsi qu’un excellent niveau technique et physique : la fente qui a permis à Sébastien Darnal (Mouilleron RS) de s’imposer en finale du 500m face à Emmanuel Sallé (JS Coulaines) en est certainement le meilleur exemple ! Leurs résultats, ainsi que l’ensemble des classements, sont en ligne sur le site de la FFRS (cliquer ici).

11261723_372570176283832_4649963459708466662_n

Seb Darnal

Crédit photos : Nathalie Dictus, Kévin Lesueur (Mediaskates), Djoé Alliaud et Nadège PHC