Le Championnat de France piste va avoir lieu le week-end du 8 au 10 juillet à Valence d’Agen (82), sur le célèbre patinodrome Jacques Fronton aux virages incurvés. Pour ce rendez-vous crucial dans la saison, de nombreux patineurs visent la sélection en équipe de France, le club du Valence Roller Sports a mis les bouchées doubles. La crème du roller de vitesse va faire le déplacement, et on s’attend à vivre de bien belles courses !

 

 

Une chose est sûre : il y aura des arcs-en-ciel à Valence. Plus précisément, une ribambelle de champions du monde sur la ligne de départ dans la catégorie des Seniors hommes ! La lutte sera serrée entre Ewen Fernandez (PH Bouaye), Alexis Contin (Easy Roller Saint-Malo), Gwendal Le Pivert (Valence Roller Sports) ou encore Darren De Souza (Roller Provence Méditerranée). Les deux premiers devraient truster les médailles dans les courses de fond, tandis que les deux suivants seront les têtes d’affiche des courses de vitesse.

 

 

Mais attention, ils seront confrontés à de sérieux outsiders, comme par exemple Nolan Beddiaf (RIL Lamballe) et Guillaume De Mallevoue (2APN Avon), très ambitieux sur les longues distances cette année, ou encore Elton De Souza (Roller Provence Méditerranée), très polyvalent quant à lui. Tous n’ont qu’un objectif en tête : se montrer sous leur meilleur jour et envisager, déjà, le championnat d’Europe qui aura lieu fin juillet.

 

 

Une belle concurrence chez les Seniors femmes

 

 

Juliette Pouydebat (Pibrac RS) est la Senior femme à surveiller cette année. La Pibracaise n’a quasiment fait que des places de première ou de deuxième dans les courses où elle s’est alignée depuis le début de la saison. Notamment, elle s’est offert le Trophée des 3 Pistes lors du week-end de Pâques, une référence quand on sait que quelques courses se disputaient sur la piste de Valence d’Agen.

 

Face à elle cependant, le plateau sera de grande qualité. Clémence Halbout (2APN Avon), vice-championne du monde 2015 sur route, ne viendra pas pour faire de la figuration. Maëlann Le Roux (RAC de Saint-Brieuc), vainqueure le week-end dernier du Grand National de Coulaines, ou encore Margaux Vigié (Roller du Touch) seront des adversaires de grande qualité.

 

 

Des Juniors aux dents longues

 

 

Dans la catégorie des Juniors, on s’attend également à de belles passes d’arme. Les courses se dérouleront en même temps que celles des Seniors et c’est une raison amplement suffisante pour motiver les plus jeunes à aller battre leurs aînés. C’était d’ailleurs très serré le week-end dernier à Coulaines entre Maëlann Le Roux et Marine Lefeuvre (ASTA de Nantes). Mélanie Lizé (ALC Bouguenais) devrait elle aussi flirter avec le haut du panier.

 

 

Chez les hommes, les patineurs aux dents longues sont légion : Flavien Foucher et Martin Ferrié (ASTA de Nantes), Bastien Lhomme (ADEL Patinage), Valentin Thiébault (CPB Belleville), Doucelin Pédicone (AM Sports), Jimmy Jouette (Quintin RC) ou encore les locaux Thomas Dambrun et Jonathan Bach (VRS), pour ne citer qu’eux, sont tout près du meilleur niveau international…

 

 

Logo France piste

 

Le VRS innove

 

 

Quelles seront les nouveautés à Valence ? Le club du VRS s’est creusé les méninges pour innover et offrir aux patineurs et aux spectateurs un championnat vraiment convivial.

 

– Chaque finaliste du 500m dans toutes les catégories sera accompagné sur la ligne de départ par un patineur « kid », un jeune pratiquant. Le VRS a sélectionné des enfants patineurs issus de toute la France et qui sont très motivés à l’idée de côtoyer les champions.

 

– A l’occasion des finales du 300m, le meilleur temps sera invité à rester au centre de la piste. Le principe est celui du ski, ou chaque leader (provisoire) attend dans une zone spécifique avant que son temps soit battu – ou pas !

 

– Le VRS a organisé un espace de vie ouvert à tous les patineurs et à leurs accompagnateurs, comprenant notamment une colonne de recharge pour les portables ou les appareils photo, un espace ludique avec des jeux pour les enfants et les adolescents et un espace détente avec des transats et des parasols.

 

– Enfin, des festivités sont prévues le samedi soir, avec la possibilité de consommer des moules-frites.

 

 

Témoignages de champions

 

 

Alexis Contin (Easy Roller Saint-Malo, catégorie Senior)

 

« Je vais participer au championnat de France piste pour prendre du plaisir avant tout. Je suis en effet en pleine préparation pour les prochains Jeux olympiques d’hiver. J’affectionne particulièrement la piste de Valence d’Agen. Je n’ai pas d’objectif de sélection. »

 

 

Clémence Halbout (2APN Avon, catégorie Senior)

 

« Je fais le France piste : j’ai pu me ré-entrainer depuis le France route, donc ça va mieux quand même. Mon objectif : tout gagner ! Je m’aligne sur toutes les courses. Bien sûr, je vise plutôt le 1000m, l’élimination et la course à points, mais je vise aussi la gagne sur le 300m et le 500m… Et pourquoi pas l’américaine ! Gros programme donc ! »

 

 

Gwendal Le Pivert (Valence Roller Sports, catégorie Senior)

 

« Les championnats de France à Valence d’Agen ont toujours eu pour moi une saveur particulière. Enfant, voir depuis l’autoroute les deux grandes cheminées de Golfech m’excitait d’impatience avant d’arriver à la Mecque du roller. Le patinodrome Jacques Fronton a vu passer la plupart des grands noms du roller mondial mais aussi, et ne l’oublions pas, vu évoluer notre dernière championne du monde Estelle Flourens. Valence d’Agen est une piste mythique, difficile et impitoyable : la bataille sera donc incontestable. Courir à Valence sous les couleurs de mon club qui est cette année organisateur me donne forcément envie de bien faire. Je n’ai pas d’objectif précis sur ces championnats de France. Ma préparation, depuis le France route, est focalisée sur les échéances internationales. J’ai donc « ingurgité », ces dernières semaines, énormément d’entraînements. Un coup de moins est vite arrivé, mais pour le moment, et avec énormément de vigilance, le jour J, je serai en mesure de pouvoir glaner les 4 titres sprint des deux championnats de France route/piste. Le patinodrome de Valence est impitoyable mais aussi très spectaculaire. On s’attend tous à un super spectacle, des plus petites catégories aux Seniors. Mon souhait avant de terminer ma carrière roller, c’est de voir un jour un championnat du monde à Valence d’Agen sous les encouragements d’un public français. A bon entendeur ! »

 

 

Joris Gardères (Valence Roller Sports, catégorie Senior)

 

« Je suis ravi que le championnat de France Piste 2016 se déroule à Valence d’Agen. Pas épargné par les blessures au cours des dernières années, ma forme est en pente ascendante et je nourris forcément des ambitions pour ce championnat sur une piste que je connais bien. Ayant un profil convenant à plusieurs distances, je souhaite avant tout performer sur mes courses de prédilection (1000m et élimination), mais aussi saisir toutes les opportunités qui s’offrent à moi sur le 500m et la course à points. Autre gros objectif de ce championnat : gagner le relais avec mes compagnons de club Gwendal Le Pivert et Thomas Dambrun. J’en profite pour remercier les bénévoles du Valence Roller Sports car j’ai pu prendre conscience du travail effectué pour offrir aux patineurs et spectateurs un championnat de qualité. »

 

 

Marine Lefeuvre (ASTA de Nantes, catégorie Junior)

 

« Mon objectif pour ce championnat de France piste, c’est minimum un titre chez les Juniors et j’aimerais monter sur une marche dans le classement absolu si j’en ai une occasion. Pour finir, je vise une qualification au stage qui suivra et en équipe de France pour le championnat d’Europe ! »

 

 

Martin Ferrié (ASTA de Nantes, catégorie Junior)

 

« Mon objectif pour ce championnat de France est de continuer sur la lancée de cette année et bien sûr d’obtenir un titre et du coup d’obtenir une qualification au stage euro et monde pour chercher le titre continental, voire le titre mondial si cela se présente ! »

 

 

Le Valence Roller Sports, un club fournisseur de champions

 

 

Le club organisateur du VRS aura à cœur d’organiser un beau championnat. Le comité d’organisation et les bénévoles sont à pied d’œuvre depuis plusieurs mois pour faire en sorte que tout se passe bien à tous points de vue. Mais ce championnat de France sera d’autant plus réussi si les pensionnaires du VRS montent sur les podiums. Et de ce côté-là, les probabilités sont grandes. Gwendal Le Pivert (en vitesse) et Joris Gardères (en fond) sont deux valeurs sûres chez les Seniors hommes. Ils pourraient aller décrocher un maillot bleu-blanc-rouge dans l’épreuve du relais, associés à Thomas Dambrun par exemple.

 

 

Le Junior homme aura des atouts à faire valoir dans les courses de vitesse, tout comme Jonathan Bach d’ailleurs. Chez les Cadettes, Chloé Moulis sera l’une des grandes favorites pour les courses de fond : depuis le début de la saison, elle fait partie du trio de tête au niveau national. Enfin, Dorian Hugon et Victor Aerts devront être surveillés de près par leurs adversaires : les deux Cadets montent en puissance et l’ont démontré lors du dernier championnat de France route, où ils sont arrivés dans le Top 5 de toutes les courses.

 

 

Lien vers le site officiel : cliquez ici.

 

VRS photo La Dépêche