Il n’y a plus d’équipes invaincues : Coutras chute à Quévert et Noisy à La Vendéenne. Mérignac s’accroche à la place de leader. Beaucoup de buts, 64 au total, soit plus de 10 par match. St Brieuc s’offre St Omer. Ergué-Gabéric laisse la lanterne rouge à Ploufragan.

Résultats

LA VENDEENNE : 7 – CS NOISY LE GRAND : 3

BIARRITZ OL : 2 – SA MERIGNAC : 4

RHC LYON : 10 – AL PLONEOUR LANVERN : 7

RAC ST BRIEUC : 8 – SCRA ST OMER : 6

AL ERGUE GABERIC : 7 – SPRS PLOUFRAGAN : 6

HC QUEVERT : 3 – US COUTRAS : 1

Classement

1. HC Quévert, SA Mérignac, 12 pts

3. SCRA St Omer, RAC St Brieuc, 9 pts

5. US Coutras, 8 pts

6. AL Plonéour-Lanvern, RHC Lyon, La Vendéenne, 7 pts

9. CS Noisy Le Grand, AL Ergué Gaberic, 4 pts

11. Biarritz Ol, 3 pts

12. SPRS Ploufragan, 2 pts

LA VENDEENNE : 7 – CS NOISY LE GRAND : 3

La Vendéenne en 5 minutes.

La victoire tant attendue en Vendée est arrivée, avec un écart de 3 et 2 buts à chaque période. Les médaillés de bronze du dernier Euro U20 de ce samedi sont absents : les 3 frères Di Benedetto pour La Vendéenne, Keven Coreia (G) et Anthony Da Costa pour Noisy : dur pour les hôtes, difficile pour les visiteurs.
Après 20′ de jeu, le score est de 3-2, par Mathieu Nicolezeau (1-0, 2è), le jeune noiséen Sergi Barbe (1-1, 15’19 »), Carles Martinez (2-1, 15’20 »), le jeune international U17 Nathan Gefflot (3-1, 20’21 »), encore Sergi Barbe pour son doublé (3-2, 20’29 »). Les noiséens, ayant jusque là bien résisté, avec des répliques de quelques secondes, craquent quelques instants plus tard par l’inévitable Edu Fernandez (4-2, 22è) ; puis par son compère Borja Lopez (5-2, 25è).
Si l’on tient compte de la reprise qui voit les vendéens aggraver le score par Edu Fernandez après 12′ de jeu (6-2, 25’12), les noiséens encaissent 4 buts en 5′ de jeu. La 2ème mi-temps voit La Vendéenne dérouler, Edu Fernandez marquant son triplé (7-2, 44è) et Noisy ne réduire le score qu’à 2′ de la fin par son maître à jouer Anthony Weber (7-3, 49è).
Avec 5 buteurs différents, La Vendéenne se rassure, tandis que Noisy et le mutisme de son buteur Marcio Fonseca, ne compte que 4 matches nuls et maintenant une défaite.

BIARRITZ OL : 2 – SA MERIGNAC : 4

Chaud mais pas trop show.

Mérignac est privé de son jeune prodige U20 international, Rémi Herman, médaillé de bronze du dernier Euro U20.
Le moins prolifique des duels revient aux visiteurs de Mérignac, un 2ème déplacement fructueux pour eux, après Ploufragan lors de la 1ère journée. Les biarrots encaissent un 3-0 en 1ère période, œuvre des Lesca : Sylvain (0-1, 6è), Guillem (0-2, 18è) et Olivier (0-3, 23è).
Les biarrots ne s’en laissent pas compter ; ils réduisent le score par un Lesca ! Sébastien (1-3, 6è) et font douter les mérignacais à 7′ de la fin, par Isaac Gonzalez (2-3, 43è). Le match s’emballe, et les esprits s’échauffent à la fin du match ; un dirigeant biarrot écope d’un carton rouge, les Lesca d’un bleu : Sébastien pour Biarritz, Sylvain pour Mérignac ; Martinho Da Silva réussit le cfd pour asseoir la victoire mérignacaise (2-4, 49’59 »). Victoire qui lui permet de rester leader avec Quévert. Biarritz, avec cette défaite, occupe les profondeurs du classement.

RHC LYON : 10 – AL PLONEOUR LANVERN : 7

Lyon tout en réaction contre le promu Plonéour Lanvern.

Les lyonnais sont privés de leur excellent gardien U20 international, Lilian Debrouver, médaillé de bronze du dernier Euro U20. En effet, après deux revers consécutifs (St Omer et St Brieuc), il était indispensable aux gones d’engranger des points à domicile.
Le début du match n’est pas pour rassurer le public puisque dès la 2ème minute Pol Corlay ouvre le score en faveur des bretons (0-1). Lyon, cueilli à froid, tente de réagir et égalise à la 11ème minute par Rui Cova (1-1). Pol Corlay permettait à son équipe de mener de nouveau (1-2, 15’52) mais Aymed Baka égalise rapidement (2-2, 16’54). Maé Brenas sur une belle action collective puis Omar Nedder donnent de l’air à l’équipe lyonnaise avant la pause (3-2, 19’46 et 4-2, 23’08).
4/2 à la mi-temps ? Et bien non ! Car André Ramos marque juste avant la pause (4-3, 24’36).
strong>Pluie de Buts en seconde période.

Les lyonnais attaquent la seconde mi-temps avec détermination, ils marquent par deux fois, Rui Cova (5-3, 37’11 et 6-3, 37’48) mais les bretons suivent le rythme et marquent à leur tour par Marcos Pinto (4-5, 38’54 et 4-6, 39’45).
C’est alors au tour d’Erwan Debrouver de signer son doublé sur coup franc direct (7-4, 42’33 et 8-4, 45’08), Loïc Le Menn à son tour corse l’addition (9-5) avant que Pol Corlay ne réduise le score (6-9).
Maé Brenas clôt les débats côté lyonnais (10-6, 48’46) avant que Daniel Santos ne vienne sceller définitivement le score de la partie. (7-10, 49’46).
Que de buts samedi soir du côté du plateau de La Duchère !

RAC ST BRIEUC : 8 – SCRA ST OMER : 6

St Brieuc renversant, St Omer renversé.

St Brieuc doit disputer la rencontre sans son jeune attaquent talentueux : Antoine Le Berre, médaillé de bronze ce samedi avec ses partenaires de l’équipe de France U20.
Malgré une domination de Saint Omer en début de partie, ce sont les Briochins qui réussissent à trouver les premiers la solution. L’argentin Pablo Gonzales Ferrer réussit un coup-franc direct et trompe le gardien Alan Audelin (10′, 1-0). Puis Mario Rodriguez enchaîne par une somptueuse reprise (13′, 2-0). Pablo Gonzales Ferrer se distingue de nouveau, toujours sur un coup-franc direct, en plaçant la balle à droite du portier visiteur (17′, 3-0).
La réaction de Saint Omer est signée Toni Sero. En l’espace de cinq petites minutes, le catalan est l’auteur de 4 buts et permet ainsi à son équipe de mener 4-3 à la mi-temps (19′, 23′, 23′, 24′).
La seconde mi-temps démarre sur des chapeaux de roues. Marion Rodriguez servi par Pablo Gonzales Ferrer marque à la 26′ (4-4). Toni Sero lui répond de suite (29′, 4-5) et donne l’avantage aux visiteurs.
Pablo Gonzales Ferrer réplique et sur une action individuelle marque, et égalise (30′, 5-5). Puis sur une passe décisive, il permet à Mario Rodriguez d’inscrire le 6ème but pour le RAC à la 32′ (6-5).
Dans la foulée Pablo Gonzales Ferrer inscrit sur un tir dévié un 7ème but pour son équipe (7-5).
L’entraîneur nordiste Fabien Savreux fait alors rentrer son deuxième gardien, son fils Lucas. Les visiteurs Toni Sero et Gérard Teixido ne parviennent pas à tromper la vigilance du gardien briochin qui repousse un coup-franc direct puis un pénalty à la 42′. L’offensive briochine se poursuit et Anthony Leroux, sur un décollé de balle inscrit le 8ème but pour le RAC (46′, 8-5).
Sur une frappe en pleine lucarne, l’audomarois Florent David permet à son équipe d’inscrire un 6ème but à la 48′ (8-6).
Le score en restera là. Wilfried Roux et ses coéquipiers remportent une troisième victoire à domicile. St Omer rétrograde à la 3è place au classement, à égalité de points avec St Brieuc.

AL ERGUE GABERIC: 7 – SPRS PLOUFRAGAN : 6

Ergué-Gabéric, tout à la fin.

Le duel entre les 2 équipes du bas de classement promettait d’être disputé. Il le fut avec une victoire des hôtes par un seul but d’écart et 13 buts dans cette rencontre.
Les visiteurs de Ploufragan entament la partie tambour battant, David Abreu ouvrant la marque (0-1, 3è) mais Ergué-Gabéric égalise 3′ plus tard (1-1, 6è). Ploufragan continue sur sa lancée et prend un petit avantage par Clément Chedmail (1-2, 8′) et Mathieu Ruckebusch (1-3, 16è). Ergué-Gabéric, se rebiffe et réussi à atteindre la mi-temps sur un score nul, par Pierre Lucas (2-3, 22è) et Ricardo Antunes (3-3, 23è).
A la reprise, les bigoudens se font surprendre par Mathieu Ruckebusch (3-4, 34è) mais égalisent 20s par Hugues Bigan (4-4, 34è). En à peine 1′, les ploufragannais prennent le large, à un quart d’heure de la fin, avec 2 buts d’avance : Joao Patricio (4-5, 35è) et David Abreu (4-6, 35è). Assommé mais pas KO, Ergué-Gaberic sonne la révolte par Pierre Lucas (5-6, 41è) et quelques ‘ plus tard, par Miguel Sanchez qui égalise (6-6, 43è) devant un public en délire. La partie est haletante, la victoire n’a pas encore choisi son camp. Peut-être 30″ plus tard, lorsque Miguel Sanchez donne l’avantage aux hôtes (7-6, 44è), pour son triplé. Le match bien emballé, favorable aux bigoudens et les esprits s’échauffent tout à la fin. Ergué-Gabéric, avec 4 derniers buts consécutifs et décisifs laisse la lanterne rouge à Ploufragan, qui n’a pourtant pas démérité.

HC QUEVERT : 3 – US COUTRAS : 1

Quévert en 2ème période.

Coutras entre tout de suite dans la partie en ouvrant le score par Alberto Morales avec une superbe lucarne (0-1, 3è). Quévert, sonné mais pas abattu, réagit et sur une de ses attaques, obtient un penalty par Corentin Turluer, qu’il réussit lui-même pour égaliser (1-1, 14è). Un très beau match se déroule devant des spectateurs enthousiastes : les connaisseurs appréciant aussi bien le jeu breton que celui des visiteurs girondins, applaudissant tantôt les belles occasions, tantôt les beaux sauvetages. Dans ce contexte, c’est Corentin Le Podolec qui enthousiasme le public breton en donnant l’avantage aux siens (2-1, 18è).
La 2ème période ressemble à la 1ère. Coutras, un moment en supériorité numérique n’en profite pas. Et c’est Corentin Turluer qui aggrave le score des hôtes (3-1, 18è). La bataille fait rage des 2 côtés : Quévert lutte pour préserver son avantage, Coutras pour renverser le score. Sur le score de 3-1 à la fin du match, Quévert respire et reste leader, Coutras se désole d’avoir raté une belle occasion de revenir sur le podium.

Crédit photo : Joël Galiot