Regroupement en tête du classement : le leader Quévert chute à Mérignac et se voit rejoindre par son adversaire du soir et par son rival pour le titre, St Omer. Coutras réussit une belle performance et est toujours invaincu ; avec Noisy Le Grand, auteur de 4 nuls. Plonéour-Lanvern engrange pour le maintien.

Résultats

SA MERIGNAC : 6 – HC QUEVERT : 5

US COUTRAS : 5 – LA VENDEENNE : 4

CS NOISY LE GRAND : 4 – AL ERGUE GABERIC : 4

RAC ST BRIEUC : 5 – RHC LYON : 3

AL PLONEOUR LANVERN : 5 – BIARRITZ OL : 1

SCRA ST OMER : 5 – SPRS PLOUFRAGAN : 4

Classement

1.SCRA St Omer, HC Quévert, SA Mérignac, 9 pts

4.US Coutras, 8 pts

5.AL Plonéour-Lanvern, 7 pts

6.RAC St Brieuc, 6 pts

7.RHC Lyon, La Vendéenne, CS Noisy Le Grand, 4 pts

10.Biarritz Ol,, 3 pts

11.SPRS Ploufragan, 2 pts

12.AL Ergué Gaberic, 1 pt

[divider]SA MERIGNAC : 6 – HC QUEVERT : 5

Mérignac et Sylvain Lesca font chuter le leader Quévert.

Ce samedi se tenait un match de haut d’affiche entre le SAM et le HC Quévert, encore invaincu en ce début de saison. L’enjeu du match était double : une victoire pour recoller en tête et fêter dignement l’anniversaire du benjamin de l’équipe, Rémi Herman.

En première mi-temps, le ton sera vite donné par les samistes qui ouvrent le score par une superbe lucarne opposée de Sylvain Lesca, dès la première minute (1-0). Le HC Quévert ne se déstabilise pas pour autant, mais la défense des samistes est efficace et gène considérablement l’adversaire du jour. Mais à la 9ème minute, Sylvain Lesca viendra aggraver le score pour le SAM (2-0) et conforter leur avance. Malgré un jeu rapide, et de nombreuses occasions, il faudra attendre la 17ème minute pour que Quévert ouvre le score par Maxi Oliva (2-1), puis le double la minute suivante par Sergio Burgoa (2-2), par deux frappes lointaines.

Surpris, et émoussés par l’intensité de la première période, les samistes laisseront l’opportunité à Corentin Turluer de signer un doublé en fin de période. Au coup de sifflet, Quévert prend une sérieuse option pour la victoire (2-4).

En seconde période, le scénario de la première période se répète. L’homme fort du match se dessine très clairement. C’est Sylvain Lesca, qui après un doublé en première mi-temps, signe un triplet en 5 minutes, dès la reprise du match (5-4). Cette performance permet aux Samistes de reprendre le score à leur compte et de mener 5 à 4. Piqué au vif, Quévert donnera tout pour revenir au score par Pablo Saavadra à la 37ème (5-5). Nous assistons à une alternance ininterrompue de contre-attaques ponctuées par quelques coup-francs directs et pénaltys. A ce jeu, les samistes sortiront vainqueur par un but inscrit par Guilhem Lesca à la 40ème (6-5).

Par une défense sans faille et un Rémi Herman présent aussi bien en attaque qu’en défense, les Mérignacais préservent leur petite avance jusqu’au coup de sifflet final, victoire 6 à 5.

Au classement général, les samistes rejoignent Quevert et Saint-Omer en tête, et Sylvain Lesca, l’homme du match, s’octroie la tête du classement des buteurs grâce à son quintuplé du jour.

[divider]US COUTRAS : 5 – LA VENDÉENNE : 4

Du beau jeu, des buts, du bonheur…

Pour ce deuxième match à domicile, le public est au rendez-vous, venu en nombre assister à la rencontre entre les deux équipes les plus titrées du championnat.

Les Coutrillons prennent désormais l’habitude de bien débuter leurs matchs et Alberto Morales ouvre le score dès la 3ème minute (1-0). Si La Roche sur Yon égalise rapidement par Carlo Di Benedetto (1-1, 4ème), Coutras domine et se montre dangereux à de multiples occasions. Loïc Ducourtioux redonne l’avantage aux siens à la 16ème minute (2-1). On assiste à un match de haut niveau, engagé. La mi-temps est sifflée sur le score de 2 buts à 1 pour Coutras.

La seconde période reprend sur le même rythme. Les Girondins manquent de nombreuses occasions de faire le break et s’exposent à des contres rapides des visiteurs. Les Vendéens égalisent par Roberto Di Benedetto (2-2, 38eme) et prennent même l’avantage une minute plus tard par Carlo Di Benedetto (2-3). Le coup est dur mais les Coutrillons ne baissent pas les bras. Le capitaine Loïc Ducourtioux ramène les deux équipes à égalité sur coup-franc direct (3-3, 42ème). Les rouge et noir de La Roche sur Yon, très nerveux depuis le début du match récoltent trois cartons bleus au cours de cette deuxième mi-temps, mais Coutras n’en profite pas. Pire encore, les Vendéens marquent un quatrième but par Edu Fernandez alors qu’ils sont en infériorité numérique (3-4, 46ème).

Il reste alors 4 minutes à jouer. On pense la partie perdue pour les Coutrillons qui continuent pourtant inlassablement leurs offensives. A la 47ème, Loïc Ducourtioux, toujours lui, égalise d’un tir splendide (4-4). Lionel Ferret réalise une nouvelle fois une belle partie dans ses buts. Le public, nombreux, pousse alors ses favoris. Et c’est dans une ambiance digne des plus grands soirs de Coupe d’Europe qu’Estève Pujals marque le 5ème but (48ème). 5-4 pour Coutras, score final.

Après ce match au scénario exaltant, les Coutrillons obtiennent une belle victoire prometteuse.

Coutras ira à Quévert la semaine prochaine. Un difficile déplacement chez le champion de France en titre.

[divider]CS NOISY LE GRAND : 4 – AL ERGUE GABERIC : 4

Le 4ème match nul de Noisy.

Après une victoire à 10 secondes de la fin de notre N2 face à Ploufragan 5/ 4, la N1 recevait Ergué-Gabéric pour la 4ème journée N1 Elite.

Noisy aborde cette rencontre avec beaucoup d’envie mais ce sont les Bretons qui trouvent le chemin des filets sur un contre fulgurant dès la 1ère min par Lucien Le Berre, plus précisément après 40s de jeu (0-1, 1′) ! Le match est lancé. Noisy joue à grande vitesse et se créé de nombreuses occasions, bute sur un super portier qui gagne de nombreux duels face aux attaquants parisiens. Marcio Fonseca égalise (1-1, 4′) en poussant au fond des filets une balle qui retombait devant le but ; puis Anthony Weber à la 9ème min régale le public par un somptueux lever de balle reprise à hauteur du point de CFD (2-1) ! Malgré de nombreuses occasions, rien ne rentre, le dernier geste n’est pas efficace ou c’est le goal qui repousse… Et ce sont les Gagéricois qui égalisent avant la pause par Ricardo Antunes (2-2, 22′).

Dès le retour des vestiaires, Noisy pousse et bénéficie d’un pénalty, stoppé par Bruno Joao Coelho Ferreira. Puis arrive la 10ème faute d’Ergué. Marcio Fonseca le concrétise avec beaucoup de maitrise. Noisy reprend l’avantage 3-2 à la 27ème.

La défense noiséenne connait de nombreux manquement et malgré la bonne partie de Juan José Matilla, sur un cafouillage devant le but, le breton Benoit Fouillard pousse la balle au fond des filets ! Nouvelle égalisation à la 35ème (3-3).

Anthony Weber parvient à reprendre l’avantage à la 37ème (4-3) par un pivot en déséquilibre dans la surface. Et Ergué égalise à nouveau par Ricardo Antunes sur le CFD de la 10ème faute noiséenne à la 40ème (4-4). Noisy rate le CFD de la 15ème faute des bretons et Ricardo Antunes voit son pénalty frapper le montant du but noiséen.

Score final 4-4, les Gabéricois prennent leur premier point et Noisy poursuit, hélas, sa série de matchs nuls, 4 en autant de matches.

Un match joué dans un excellent état d’esprit, aucun carton. Une première période noiséenne dominante mais sans concrétiser de belles actions de but et de grosses erreurs défensives. Un très bon match des joueurs d’Ergué, très motivés pour ne pas repartir avec une 4ème défaite de rang, ils n’ont jamais lâché prise.

[divider]RAC ST BRIEUC : 5 – RHC LYON : 3

La première mi-temps de ce match revient aux Briochins. Après 3 min du jeu, Anthony Leroux ouvre le score sur une frappe en pleine lucarne (1-0). A la 11ème, Mario Rodriguez double la mise sur pénalty (2-0). A la 14ème, le même Mario Rodriguez servi par Anthony Leroux inscrit le 3ème but pour le RAC (3-0). A la 19ème min de jeu, Lyon réduit le score : Mae Brenas dévie une tentative de Youcef Bouhafs et marque (3-1). Puis Aymed Baka bien placé, inscrit le second but pour Lyon à la 22 ème minute de jeu (3-2). En cette fin de première mi-temps, Lyon domine les débats mais le gardien Briochin est vigilant.

Le lyonnais Omar Nedder écope alors d’un carton bleu pour une faute sur Mario Rodriguez. Ce dernier transforme le coup-franc direct à la 23ème minute et inscrit le 4ème but du RAC. (4-2 à la pause).

Au retour des vestiaires, à la 29ème minute de jeu, Alex Vankammelbecke infiltre la défense lyonnaise et inscrit un cinquième but pour l’équipe de St Brieuc (5-2). Les lyonnais se montrent très menaçants et c’est Loïc Le Menn, qui en déviant un essai de Youcef Bouhafs, inscrit le 3ème but pour Lyon à la 33 ème minute de jeu (5-3).

Les situations sont chaudes des 2 côtés mais le score en restera là et signe la deuxième victoire du RAC Saint Brieuc à domicile.

[divider]AL PLONEOUR LANVERN : 5 – BIARRITZ OL : 1

Biarritz prend l’eau à Plonéour.

D’entrée, les Bigoudens entrent dans la partie avec un tir lointain réussi par Duarte Neto Delgado surprenant le gardien basque François-Julien Seror (1-0, 4′). Les biarrots subissent les offensives de Marcos Pinto et du capitaine Pol Corlay, mais c’est Duarte Neto Delgado qui aggrave le score d’un tir puissant (2-0, 12′).

Le BO réagit néanmoins et fait briller le gardien breton, Sylvain Cheze, mais sans marquer. Au contraire, ils écopent d’un penalty que Duarte Neto Delgado réussit (3-0, 17′), pour son triplé, alors que le gardien breton arrête 2 pénaltys.

La seconde période est du même tonneau. Plonéour, dominant, est très opportuniste, à tel point qu’André Ramos réussit un penalty (4-0, 30′). Les Biarrots, vexés, avec de belles offensives, provoquent Sylvain Cheze, impérial dans ses vierges cages. En grande forme, dans une partie menée de bout en bout, Duarte Neto Delgado marque son quadruplé de la soirée (5-0, 41′).

Avec cette belle victoire sur Biarritz 5-1, Plonéour-Lanvern enchaine 2 victoires d’affilées et occupe une 5è place, prometteuse pour le maintien, objectif breton avoué.

[divider]SCRA ST OMER : 5 – SPRS PLOUFRAGAN : 4

Le SCRA parvient à maîtriser un bon Ploufragan.

Encore copieusement garnie, la salle du Brockus a pu vibrer jusqu’au terme de cette partie qui a vu le SCRA arracher trois points précieux face à un adversaire qui n’a jamais renoncé.

D’entrée de jeu on a compris que Ploufragan allait fermer la porte à double tour et profiter des contre-attaques pour tenter de marquer. C’est ce qui s’est produit. D’un tir lointain, Romain Planque a surpris Alan Audelin (0-1, 8ème). Toni Sero s’est chargé de corriger ce score en marquant un premier but superbe (1-1, 11ème) puis en transformant un pénalty (2-1, 13ème). Rien n’était fait puisque David Abreu d’un tir à mi-distance enverra les deux équipes aux vestiaires sur un score de parité (2-2).

Après le repos, c’est le SCRA qui reprendra la direction des opérations grâce à Gérard Teixido. Il servira d’abord impeccablement Cirilo Garcia pour le 3-2. Il ramènera le score à 4-3 (44ème) pour effacer un but de Romain Planque (4-3, 34ème) sur un contre rondement mené et à 4 minutes du terme de cette partie, portera le coup de grâce (5-3).

Match fini ? Pas du tout ! Romain Planque décidément en réussite adoucira la note d’un nouveau tir lointain (5-4, 49ème), histoire de tenir la salle en haleine jusqu’à la fin.

Les Audomarois empochent les trois points, ont eu très chaud, mais finalement méritent amplement de l’emporter compte tenu du jeu produit.

Crédit Photo : Magali Abrial, Noisy