19è journée : N1 M Elite : 11 avril 2015
Les faits marquants : grande marée à Ergue-Gabéric, Noisy Le Grand et Mérignac. Houle à Lyon et Vent fort à Ploufragan.

Résultats :

AL PLONEOUR LANVERN  4 – 7  SA MERIGNAC
RAC ST BRIEUC  9 – 4  US COUTRAS
RHC LYON  6 – 9  CS NOISY LE GRAND
BIARRITZ OL  3 – 6  SPRS PLOUFRAGAN
HC QUEVERT  4 – 2  AL ERGUE GABERIC
LA VENDEENNE  5 – 4  SCRA ST OMER

Classement :

  • 1 HC Quévert, 46 pts
  • 2 SA Mérignac, 45 pts,
  • 3 US Coutras, 39 pts
  • 4 RAC St Brieuc, La Vendéenne, 38 pts
  • 6 SCRA St Omer (-1m), 36 pts
  • 7 CS Noisy Le Grand 17 pts,
  • 8 AL Plonéour-Lanvern (-1m), SPRS Ploufragan, RHC Lyon, 15 pts
  • 11 AL Ergué Gaberic, 11 pts,
  • 12 Biarritz Ol, 10 pts

AL PLONEOUR LANVERN  4 – 7  SA MERIGNAC

Plonéour-Lanvern essouflé en 2è période

La partie démarre fort : les girondins ouvrent le score sur un penalty du spécialiste Rémi Herman (0-1, 3′). Les locaux ne se découragent pas, et égalisent dans la minute qui suit, par un missile de Duarte Delgado (1-1, 4′). La physionomie du match est favorable aux visiteurs mérignacais, récompensés par un puissant tir de Sylvain Lesca qui fait mouche (1-2, 15′). Plonéour-Lanvern, très opiniâtre, égalise 3 minutes plus tard, de nouveau par Duarte Delgado, qui transperce la défense adverse (2-2, 18′).

Les locaux se font de plus en plus pressants, mais le score d’égalité n’évolue pas jusqu’à la mi-temps.

Un peu après la reprise, les bigoudens encaissent un but sur un tir à distance de Rémi Herman dévié par Guillem Lesca (2-3, 32′), puis un autre dans la foulée suite à une incursion dans la défense locale du même Guillem Lesca (2-4, 35′). Un penalty de Pol Corlay (3-4, 37′) entretient l’espoir des bigoudens. Hélas il rate l’égalisation peu après. Au contraire, en 5 minutes, Mérignac plie le match, sur un penalty de Miguel Martinho (3-5, 44′), un autre de Rémi Hourcq (3-5, 44′) puis un but de Guillem Lesca (3-7, 49′). Le 3è but du local Duarte Delgado à 10s (4-7, 50′) n’est qu’anecdotique

pour le score final.

Le réalisme de Mérignac lui permet de rester à 1 point du leader Quévert, vainqueur d’Ergué-Gabéric.

RAC ST BRIEUC  9 – 4  US COUTRAS

Le RAC St Brieuc accueillait l’équipe du Sud Ouest de Coutras, samedi soir.
Les Briochins avaient la ferme intention de poursuivre leur invincibilité à domicile.
Dans ce match, un joueur de l’équipe bretonne allait particulièrement se distinguer : Pablo Gonzales.
Il débute son festival dés la 3ème minute puis récidive à la 12ème, Xavier Tanguy veille dans les cages bretonnes mais doit s’incliner sur un cf direct tiré par Estève Pujals à la 19ème minute.

A la pause, le score sera à l’avantage des joueurs de St Brieuc : 3/1 puisque Anthony Le Roux marque à la 21ème minute.

La seconde période est toujours synonyme de vitesse, les bretons marquent par Mario Rodriguez mais se font rejoindre suite à un triplé de l’espagnol de Coutras : Estève Pujals (30′, 38′, 41′).
Les bretons piqués au vif allaient vite réagir et faire exploser l’équipe girondine, Mario Rodriguez (42′ et 43′) puis par l’intenable du soir : Pablo Gonzales (45′,46′ et 49′)

Au final : 9/4, l’addition est lourde pour les joueurs de Coutras.

RHC LYON  6 – 9  CS NOISY LE GRAND

Lyon recevait le CS Noisy le Grand samedi soir en espérant retrouver le goût de la victoire et se donner une belle bouffée d’oxygène au classement. Noisy de son côté espérait ramener un bon résultat pour aborder leur difficile fin de championnat avec sérénité.

Le match débute sur de bonnes bases et les lyonnais affichent de très belles intentions ; ils ouvrent rapidement le score par Omar Nedder (1-0, 2’21 ») puis corsent l’addition par Erwan Debrouver qui conclut une contre attaque toute en vitesse (2-0, 5’07 ») ; Maé Brenas y va également de son but (3-0, 10’46 »). Avec 3 buts d’avance, les lyonnais ont de quoi voir venir, mais les noiséens ne restent pas sans réaction et petit à petit vont refaire leur retard. Le visiteur Ruben Martins débute son festival (3-1, 12’37 », 3-2, 14’38 », 3-3, 19’44 ») ; les Lyonnais marquent néanmoins à la 15′ par Julien Nicolle (4-3) mais Anthony Da Costa ramène son équipe à hauteur et le score était de parité à la mi-temps (4-4).

Les deux jeunes gardiens, Lilian Debrouver et Keven Correia ont encaissé chacun 4 buts mais se sont largement employés pour éviter au score d’enfler davantage Le match reprend sur de bonnes bases et les lyonnais marquent à nouveau par Omar Nedder (5-4, 29’42 ») ; mais les gones donnent des signes de fatigue et parfois d’agacement. Du coup les noiséens vont se montrer redoutables d’efficacité : Ruben Martins (5-5, 36’15 » et 5-6, 37’06 ») puis Anthony Weber par deux fois (5-7, 37’36 », 5-8, 42’59 ») et enfin de nouveau Ruben Martins (5-9, 49′). Lyon réduit le score en toute fin de match par Erwan Debrouver (6-9), toujours déterminé, mais le score était acquis pour l’équipe de la banlieue parisienne qui a effectué ce samedi une excellente opération.

Le noiséen Ruben Martins est l’homme de la soirée en terme d’efficacité (6 buts !) ; dommage que son langage ne soit pas à la hauteur de son talent ; Il s’en est excusé en fin de match, merci à lui.

Les lyonnais enregistrent une nouvelle défaite malgré beaucoup de volonté et de détermination affichées mais cette fin de saison sera compliquée : après le départ de Rui Cova en janvier, il faudra désormais faire sans deux autres joueurs de l’effectif de la Nationale 1 ; Youcef Bouhafs et Aymed Bakka.
Dur, Dur pour cette jeune équipe lyonnaise qui devra désormais disputer ses matches avec un effectif extrêmement réduit, le COURAGE ne fait pas tout ….

BIARRITZ OL  3 – 6  SPRS PLOUFRAGAN

Le Biarritz Olympique se devait de l’emporter pour croire encore au maintien et le SPRS Ploufragan pour s’écarter de la zone rouge se devait de l’emporter à l’extérieur.
De cet enjeu du match, les bretons allaient ressortir vainqueurs et l’ex joueur lyonnais Rui Cova y allait être pour beaucoup…
Ce dernier allait ouvrir le score dés la 6ème minute puis allait récidiver à la 9èmme et 24ème.
Les Basques étaient un peu déboussolés et même si Sylvain Lesca réduisait le score avant la pause (24’30 »), les choses ne tournaient pas à l’avantage de l’équipe locale.

La seconde période redémarrait et c’est toujours Rui Cova qui allait durcir le score (31′), Sébastien Lesca entretenait un mince espoir pour les basques (31′), Rui Cova marquait de nouveau (37′), Isaac Gonzales marquait à son tour pour le BO mais le capitaine breton Mathieu Ruckebush cloturait le score (42′) et permettait à son équipe de se tourner vers le Final 4 du weekend end prochain avec une certaine sérénité

HC QUEVERT  4 – 2  AL ERGUE GABERIC

Quévert, un ton au-dessus
Pablo Saavedra et les Quévertois ont dominé les Finistériens.

Les Finistériens n’auront rien lâché, hier soir, sur le parquet dinannais mais Quévert, un ton au-dessus, a dominé les débats.
Après un petit round d’observation, Quévert ouvrait le score à la 5e minute d’un beau décollé de balle signé Pablo Saavedra (1-0, 5′). Ergué égalisait sur penalty (1-1) par miguel Sanchez (7’24 »). Guillem Ribot, d’un shoot pleine lucarne, redonnait l’avantage (8’33 »). Avant que Ronan Ricaille, sur un ras de terre, aggrave la marque (19’28 »).
Avant la pause Emiliano Chiconi (23′) permettait aux finistériens de revenir presque à hauteur (3/2).

Dès la reprise, les visiteurs tentaient bien quelques incursions dans la surface costarmoricaine qui se réduisaient à deux poteaux et une transversale. Corentin Le Polodec, sur coup franc direct, achevait l’histoire à la toute dernière minute.

4/2 au final pour le leader de la N1.

LA VENDEENNE  5 – 4  SCRA ST OMER

Le SCRA devait ramener un bon résultat de son voyage en terre vendéenne, Ils y ont cru jusqu’à la dernière minute…

Le match débutait de belle manière pour l’équipe audomaroise, puisque Gérard Teixido ouvrait la marque (3′), Roberto Di Benedetto égalisait à la 5eme minute mais Florent David donnait l’avantage au SCRA par deux fois (8′ et 12′), les Vendéens allaient néanmoins revenir au score pour que la mitemps soit sifflée sur un score de parité (3/3), but de Carlo Di Benedetto (16′) et Borja Lopez (21′).

En deuxième mi-temps le jeu allait se durcir, cinq cartons bleus de distribuer (2 pour la vendéenne et 3 pour l’équipe nordiste).

Le score n’évoluant pas jusqu’à la moitié de la deuxième mi temps puis les choses allaient s’emballer, Toni Sero allait marquer pour le SCRA (c-f d 43′), les audomarois pouvaient penser à la victoire mais Edu Fernandez égalisait à 5′ du terme de la rencontre sur c-f direct après un carton bleu délivré à Alan Audelin, on s’acheminait vers un match nul, et bien non… le redoutable Edu Fernandez parachevait une contre attaque à 5 » de la fin du match en marquant le but victorieux pour les vendéens.

5/4 au Final.