Première période 

Il n’a fallu que 23 secondes à Mathieu Le Roux pour s’infiltrer avec facilité au cœur de la défense lyonnaise et ouvrir le score. Il fallait savourer ce geste parce que ce sera le seul éclair de cette première période. Les arbitres distribuaient allègrement les fautes aux Audomarois  qui le paieront cher en deuxième mi-temps. Mae Brenas puis Mateo Avondo écoperont d’un carton bleu  mais X .Lourenço puis J. Mantinan  manqueront la transformation et les 4 minutes de supériorité numérique ne changeront pas la marque malgré une domination de tous les instants

 Deuxième période

 La suite du match va se résumer à une supériorité évidente du SCRA dans tous les domaines sauf en ce qui concerne l’efficacité.  On ne compte plus les tentatives de près, de loin mais il y aura toujours, une jambe, une crosse, un casque pour  détourner les tirs incessants des attaquants locaux. Il faut dire que Lyon  s’est contenté  de masser  ses quatre joueurs de champ devant Mathéo Martinato par ailleurs excellent.  La dixième faute  du SCRA sera sanctionnée par un but de Nicolas Flores (1-1,45ème)  ressenti comme une profonde injustice au regard de la prestation des deux équipes.

Une soirée à oublier très vite pour les Audomarois  et pour leur public  peu habitué à voir une équipe adverse dont la seule ambition est de ne pas encaisser.

Composition des équipes

Lyon : Mathéo Martinato, Nicolas Flores, Nathan Gelle, Mae Brenas, Baptiste Moine, Albert Quérol, Rémy baud, Lucas Auger-Gautier.

Saint-Omer : Pedro Chambell, Quentin Podevin, Mathieu Le Roux, Ronan Ricaille, Marçal Cuenca, Xavier Lourenço, Givency Tshilombo, Jacobo Mantiñan, Léo Savreux , Eduardo Leitao.