Les faits marquants : Quévert conforte sa place de leader à Mérignac. La Vendéenne se fait égaliser par la lanterne rouge, St Brieuc continue ses contre performances. St Omer recolle, Coutras et Lyon réalisent la bonne opération au classement. Ploufragan se sort de la zone rouge.

Résultats de la 12ème Journée  (1ère journée des matches retour)

  • RAC St Brieuc : 4 <> 5 SPRS Ploufragan
  • ALC Bouguenais : 6 <> 6 La Vendéenne
  • RHC Lyon : 7 <> 1 CS Noisy Le Grand
  • US Coutras : 6 <> 2 SA Gazinet-Cestas
  • SA Mérignac : 4 <> 6 HC Quévert
  • AL Ergué Gaberic : 3 <> 10 SCRA St Omer

Classement des clubs après la 12ème journée

  • 1 HC Quévert, 28 pts
  • 2 SCRA St Omer, La Vendéenne, 24 pts
  • 4 RAC St Brieuc, 23 pts
  • 5 US Coutras,18 pts
  • 6 RHC Lyon, 17 pts
  • 7 SA Mérignac, 16 pts
  • 8 SPRS Ploufragan, CS Noisy Le Grand,AL Ergué Gaberic, 12 pts
  • 11 SA Gazinet-Cestas, 9 pts
  • 12 ALC Bouguenais, 4 pts

RAC St Brieuc : 4 – SPRS Ploufragan : 5

St Brieuc reste en rade

Après leurs défaites de la précédente journée, les deux équipes doivent se racheter dans ce derby breton : St Brieuc pour rester sur le podium, Ploufragan pour assurer sa survie. Le mieux classé atteint la pause avec un but d’avance (2-1) : Alberto Morales ouvre le score sur un tour de cage, Clément Chedmail égalise et le ploufraganais Olivier Beaurepère marque contre son camp sur un tir puissant d’Angel Puyane.

Trois buts ploufraganais consécutifs et pluie de buts dans les 5 dernières minutes

Joao Patricio égalise d’un tir en pleine lucarne (2-2, 37è) puis donne l’avantage aux visiteurs (2-3, 45è) et Pablo Gonzales l’aggrave sur une rapide contre-attaque (2-4, 47è). Les briochins se rebiffent et réduisent l’écart par David Abreu sur coup franc direct (3-4, 48è). Mais l’argentin Pablo Gonzales, à 2mn de la fin, gagne son duel face à Xavier Tanguy (3-5, 49è). Il est trop tard pour les briochins lorsque Wilfried Roux réduit le score à 1 mn de la fin (4-5).

De par la victoire de St Omer et du nul de La Vendéenne, St Brieuc quitte le podium et Ploufragan, auteur d’un bel exploit, se donne un espoir de maintien.

ALC Bouguenais RH : 6 – La Vendéenne : 6

La Vendéenne se contentera du match nul

C’est déjà sur un score nul que se termine la 1è période. Bouguenais prend 2 fois l’avantage, et La Vendéenne égalise les 2 fois : Romain Chaussepied (8è) et Edu Fernandez (1-1, 12è), Marc Baldris 14è et Carlo Di Benedetto (15è, 2-2).

Que d’émotions ! La Vendéenne se fait rejoindre

Les 10 premières mn de la 2è période connaissent le même scénario : Romain Chaussepied (30è et 31è) donne 2 buts d’avance aux bouguenaisiens, La Vendéenne recolle par Borja Lopez (34è) et Edu Fernandez (37è) (4-4). Les yonnais continuent sur leur lancée avec 2 buts : par Carlo Di Benedetto 43è et Borja Lopez 47è (4-6). C’est mal connaître la détermination des bouguenaisiens. Les nantais réduisent tout d’abord le score par Romain Chaussepied une mn plus tard (5-6, 48è) et égalisent par Oriol Mata (6-6, 49è).

Ce bon match nul permet à Bouguenais de croire encore à son hockey et à La Vendéenne de perdre 2 points sur le leader Quévert.

RHC Lyon : 7 – CS Noisy Le Grand : 1

Lyon rugit de plaisir

Après un court round d’observation, Lyon ouvre la marque par Javier Quintanal d’une belle reprise de volée (1-0, 2’40 »). Il récidive quelques minutes plus tard d’un geste magistral (2-0, 9’20 »). Noisy sonné tente de réagir mais Loïc Le Menn aggrave le score (3-0, 11’53 »). Les joueurs lyonnais maitrisent le match mais se font surprendre par un shoot en haute altitude … de Marcio Fonseca (3-1, 17’09 »). Les lyonnais, nullement déconcentrés repartent de plus belle et marquent avant la pause par Javier Quintanal, décidément insatiable (4-1, 23’43 »).

Une deuxième mi-temps à sens unique

Le jeu reprend, les lyonnais toujours bien en place maitrisent largement les débats. Ils marquent de nouveau par Javier Quintanal (5-1, 25’59 »). Noisy est assommé et a beaucoup de mal à réagir. Lyon en profite et alourdit le score par deux fois : Youcef Bouhafs (6-1, 37’53 ») et Aymed Baka (7-1, 47’33 »). Lyon réalise un match référence sur lequel il pourra s’appuyer pour poursuivre sa marche en avant dans ce championnat.

US Coutras : 6 – SA Gazinet-Cestas: 2

Le derby girondin favorable à Coutras

Les 2 équipes se présentent sur la patinoire Milou Ducourtioux de Coutras, avec une victoire dans la précédente journée : Coutras bat Bouguenais et Gazinet-Cestas fait chuter le leader St Brieuc. C’est sur cette continuité que les visiteurs ouvrent le score, sur une rapide contre-attaque conclue par Fabien Broustaut (0-1, 11è). Loïc Ducourtioux réplique, d’un joli tir idéalement placé, pour égaliser (1-1, 14è).

Match indécis puis Coutras se lâche

A peine 2 mn après la pause, suite à un carton bleu cestadien, Loïc Ducourtioux donne l’avantage sur cfd (2-1, 27è), Gazinet-Cestas égalise par Marc Armero (2-2, 35è). Cependant, en 5 mn, avec 3 buts marqués, le sort du match bascule en faveur de Coutras : Rémi Lasnier (3-2, 38è), Marc Muntané (4-2, 41è) et Ludovic Loches (5-2, 43è) : un écart de 3 buts, une première cette saison. Dans la dernière minute, Marc Muntané porte la marque à 6-2, score final.

Avec la défaite de Mérignac (honorable contre Quévert), Coutras remonte à la 5è place. Les sud girondins restent à l’inconfortable place d’avant dernier de la N1, voyant Ploufragan se sortir de la zone rouge (victoire à St Brieuc).

SA Mérignac : 4 – HC Quevert : 6

Mérignac subit la loi du leader

Quévert, leader invaincu dans cette N1, est venu en Gironde pour garder cette très convoitée place de 1er. Mérignac, fort de son nul à St Omer, est bien décidé à faire chuter les bretons.

La 1è période est à la hauteur de leurs ambitions. Si le visiteur Cotentin Turluer climatise le Roller Stadium au début (0-1, 9è), Oriol Ortells égalise 1-1 deux mn plus tard (1-1, 11è). Et Rémi Hourcq marque 2 fois coup sur coup (20è et 23è). Puis 40s plus tard, le breton Sébastien Furstenberger réduit la marque (3-2, 23è).

Sero chaud, Show Sero

En 2ème période, il faut moins de 10 mn à Toni Sero pour faire le break pour Quévert : 3 buts du catalan (31è, 34è, 39è) et la partie bascule (3-5). Trois mn plus tard, le mérignacais Guilhem Lesca redonne un peu d’espoir à tout le stadium (4-5, 42è), mais à 4s de la fin, devinez qui enfonce les girondins ? Toni Sero, pour son 4è but de la soirée (4-6).

Mérignac s’est bien défendu mais ne pouvait rien devant tant de brio breton et d’une individualité dotée d’un grand sens du but. Toujours invaincu, Quévert reste leader, et creuse même l’écart avec La Vendéenne (nul à Bouguenais !) et St Brieuc (défaite contre Ploufagan).

AL Ergué Gaberic : 3 – SCRA St Omer : 10

St Omer tout en maîtrise

Les nordistes sont venus en Finistère, en champions de France, et confirment le résultat du match aller (8-1). Ils entrent dans ce match, très décidés, et sont récompensés tout de suite par un but de Gérard Teixido (0-1, 2è). Les gabericois, pris à la gorge, subissent une forte pression et des offensives tranchantes des audomarois. Ils voient le score s’alourdir sur des buts de Luis Minuzzi (15è), Florent David (20è) et à nouveau Gérard Teixido sur penalty (23è). (0-4 à la mi-temps).

Le calvaire breton

La 2è période est du même tonneau. Deux buts de Florent David (27è et 28è), très en verve, portent le score à 0-6. Lourd pour les bretons et il reste 20 minutes à jouer ! Marcos Pinto marque (30è, 1-6), mais 2 buts nordistes tuent définitivement le match : Gérard Teixido réussit un penalty (30è) et Kevin Guilbert (32è) trompe Alexandre Adamczyk (1-8,). Les nordistes, nullement rassasiés, repartent de plus belle, et Cirilo Garcia, muet depuis quelques matches, marque (1-9, 36è). Javier Medina fait trembler les filets nordistes (2-9, 37è), Gérard Teixido réussit son 4è but de la soirée (2-10, 45è) et Marcos Pinto clos le score à 4 mn de la fin, sifflée sur le score de 3-10.

Avec cette victoire écrasante, St Omer occupe la 2è place avec La Vendéenne (nul à Bouguenais) et profite de la défaite de St Brieuc contre Ploufragan.